Emily Brontë

La poète anglaise du XIXe siècle

Emily Brontë est l’une des écrivaines les plus célèbres de la langue anglaise. Pourtant, sa biographie est pleine de mystères et d’énigmes. Elle vit une existence très réservée en raison de sa nature solitaire, timide et tendant à la réclusion. Elle perd très jeune sa mère et deux de ses sœurs. Ces dernières attrapent la tuberculose à l’internat, provoquant le renvoi des frères Brontë du collège, lesquels sont alors éduqués à la maison.

Le foyer des Brontë se trouve dans un lieu retiré et isolé où les enfants n’ont presque aucun contact avec le reste du monde, outre leur père et leur tante. Ils n’ont donc d’autre choix que de trouver des moyens de se divertir et de ne pas sombrer dans la routine, comme inventer et écrire des histoires sur des royaumes imaginaires. Certains des manuscrits de ces premières créations existent encore aujourd’hui et il semble qu’ils soient à l’origine de la veine littéraire des trois sœurs Emily, Anne et Charlotte. Cette dernière est notamment connue pour son roman Jane Eyre.

L’écrivaine anglaise succombe à la tuberculose à l’âge de 30 ans. La majeure partie des éléments de vie que nous connaissons à son sujet nous viennent des écrits de sa grande sœur Charlotte.

Pseudonyme

Emily Brontë écrit sous un pseudonyme masculin pour être prise au sérieux car il n’est à cette époque ni courant, ni bien vu que des femmes écrivent des romans. Ainsi, Les Hauts de Hurlevent est publié, dans un premier temps, sous le nom de Ellis Bell.

Les Hauts de Hurlevent

Un roman d’amour tumultueux

Les Hauts de Hurlevent raconte l’histoire de deux amants dont la relation est impossible en raison des circonstances. Un jour, un certain Lockwood, locataire de la maison de Thrushcross Grange, rend visite à son propriétaire, Heathcliff, qui habite non loin de chez lui, dans la ferme des Hauts de Hurlevent. Il découvre un homme revêche, réservé et très mystérieux. Lockwood ressent une certaine curiosité et une fascination pour cet homme au caractère timide et maladroit. Il décide d’interroger Mrs Hélène Dean, sa gouvernante, pour en avoir le cœur net. Elle, qui connait si bien son histoire, lui raconte la relation qu’il entretient avec les familles Earnshaw et Linton, les anciens propriétaires de la grange et de la ferme de Hurlevent.